08

Mars

TRAVAILLER LORSQUE L'ON EST MINEUR

SE REPÉRER DANS LE DROIT DU TRAVAIL

 

Selon le Code du travail, on peut travailler dès 16 ans. À partir de 14 ans, les jeunes sont égale- ment autorisés pendant leurs vacances scolaires à exercer des travaux adaptés à leur âge, à condition d'avoir un repos effectif d'une durée au moins égale à la moitié de chaque période de congés. Sachez que pour le travail des mineurs, des règles particulières doivent être respectées, surtout pour les 14-15 ans, et que les employeurs ont plutôt tendance à recruter en priorité les plus de 18 ans.

Quelles sont les formalités spécifiques pour le recrutement des mineurs ?

L'accord du représentant légal et une visite médicale sont exigés avant l'embauche.

Pour les 14-15 ans :

- les parents sont cosignataires du contrat de travail,

- l'employeur doit faire une demande d'autorisation de recruter à l'Inspection du travail, 15 jours avant l'embauche, accompagnée de l'accord écrit signé du représentant légal du mineur.

Si vous trouvez un petit boulot à exercer au domicile d'un particulier (ménage, baby-sitting, cours particuliers, etc.), votre employeur peut vous déclarer auprès de l'Urssaf (ou de la MSA) avec le Cesu. Ce dispositif vous protège en tant que salarié et simplifie les formalités liées à l'embauche.

Combien de temps et quand un mineur peut-il travailler ?

 

14-15 ans

16-17ans

Durée journalière

- Maximum 7 h

- 30 minutes consécutives de pause après 4 h 30 de travail

- Maximum 8 h (sauf dérogations)

- 30 minutes consécutives de pause après 4 h 30 de travail

Durée hebdomadaire (semaine)

Maximum 35 h

Maximum 35 h

5 h de plus maximum, à titre dérogatoire (avec l'autorisation de l'inspecteur du travail, après avis conforme du médecin du travail)

Repos quotidien

Au moins 14 h consécutives (si vous quittez le travail à 18h, vous ne devez pas le reprendre avant 8h le lendemain matin)

Au moins 12 h consécutives (si vous quittez le travail à 18h, vous ne devez pas le reprendre avant 6h le lendemain matin)

Repos hebdomadaire

2 jours de repos consécutifs

2 jours de repos consécutifs (sauf dérogations)

Travail de nuit

Interdit entre 20h et 6h (sauf dérogations)

Interdit entre 22h et 6h (sauf dérogations)

Période de travail

Uniquement pendant les vacances scolaires comportant au moins 14 jours, ouvrables ou non, et à condition que les intéressés aient un repos continu d'une durée qui ne peut être inférieure à la moitié de la durée totale desdites vacances (si vous avez par exemple 2 mois de vacances, vous ne pouvez travailler qu'1 mois maximum)

Pendant et en dehors des vacances scolaires

 

 

 

 

Quelle est la rémunération prévue pour les mineurs ?

Les jeunes de moins de 18 ans titulaires d'un contrat de travail sont rémunérés au minimum sur la base du Smic : 10,25 € brut de l'heure - 1 554,58 € brut mensuel au 1er janvier 2021,

- minoré de 20 % avant 17 ans (à titre d'exemple, si le salaire de base est le Smic 2021, le jeune gagnera 1 243,66 € brut),

- minoré de 10 % entre 17 et 18 ans (dans la même hypothèse que ci-dessus, le salaire sera de 1 399,12 € brut).

Cependant, rien n'empêche de négocier. Il n'y a pas de minoration de la rémunération si le mineur possède déjà 6 mois de pratique professionnelle dans la branche d'activité. Certains accords, conventions collectives ou employeurs peuvent prévoir des conditions de rémunération plus favorables.

 

Quels types de travaux sont interdits aux mineurs ?

Les mineurs ne peuvent être affectés qu'à des travaux légers. Il est interdit de les employer à certaines catégories de travaux les exposant à des risques pour leur santé, leur sécurité, leur moralité ou excédant leurs forces. Les travaux interdits ou règlementés figurent dans le Code du travail.

Seules des dérogations individuelles dans certains cas bien précis peuvent exister pour les 15-17 ans. Les mineurs ne peuvent pas être recrutés au service bar des débits de boissons à consommer sur place.

Comment trouver puis convaincre un employeur quand on est mineur ?

Quelques pistes pour décrocher un petit boulot :

- faites jouer votre réseau (parents, amis, profs, voisins, etc.),

- n'hésitez pas à proposer vos services aux particuliers : nettoyer les voitures, faire les courses, le ménage, promener le chien, cueillir des cerises, ramasser les feuilles, garder les enfants, donner des cours parti- culiers ou des petits conseils en informatique, etc,

- déposez des petites annonces, par exemple chez les commerçants, dans certaines structures Information Jeunesse ou dans les boites aux lettres des habitants de votre quartier. Si vous souhaitez garder des enfants, favorisez les lieux où les parents sont présents : écoles, crèches, pharmacies, etc.,

- certains emplois, par exemple dans les travaux agricoles, la restauration rapide, la grande distribution, vous sont tout de même plus facilement accessibles,

- pensez également aux opportunités dans le secteur de l'animation, que vous ayez le Bafa ou que vous soyez en cours de formation Bafa (à partir de 17 ans). Sachez qu'il est aussi possible de travailler dans ce secteur sans qualification (dès 16 ans),

- à partir de 16 ans, vous pouvez vous inscrire dans certaines agences d'intérim. Mais attention, les emplois et missions proposés auxquels vous pouvez postuler restent très limités.

 

Difficile de persuader un employeur de vous embaucher au vu des contraintes pour l'emploi d'un mineur, alors mettez en valeur certains de vos avantages :

- vous pouvez coûter moins cher (80 ou 90 % du Smic seulement),

- vous avez des compétences et des expériences (bonne mémoire, sens du contact, dynamisme, informatique, baby-sitting, stage en entreprise, bénévolat, etc.),

- vous avez l'esprit d'initiative, puisque vous êtes prêt à travailler avant même d'avoir 18 ans.

 

Plus encore que les autres, montrez-vous sérieux, disponible et motivé. Ne négligez pas le contact direct : rendez-vous sur place pour déposer votre candidature, téléphonez, et n'hésitez pas à relancer !

Commencez votre recherche dès le début de l'année pour travailler l'été. Et quoi qu'il en soit, si vous n'êtes pas pris, ne le vivez pas comme un échec, car être embauché avant 18 ans reste difficile.