01

Juil.

UN PLAN D'URGENCE POUR RELANCER L'APPRENTISSAGE

"Nous irons au bout de la révolution de l'apprentissage", promet Bruno Le Maire
Le saviez-vous,?

Les primes à l'emploi des apprentis seront élargies aux contrats de proffessionnalisations.

Avec l'aide exceptionnel de l'État (jusqu'à 8000e), le coût de recrutement d'un alternant représente un faible reste à charge (voire quasi nul). De quoi vous donnez un nouveau souffle pour booster votre entreprise !

"A la rentrée, 700 000 jeunes vont arriver sur le marché du travail. Notre devoir collectif est de leur trouver des solutions. Comme l’a annoncé Muriel Pénicaud, nous verserons une prime de 8 000€ pour l’emploi d’un apprenti majeur et de 5 000€ pour l’emploi d’un apprenti mineur". Bruno Le maire, 29 juin 2020

Cette mesure, présentée il y a quelques semaines, sera étendue aux contrats de professionnalisation, a-t-il annoncé devant les députés. Plusieurs points ont été évoqués depuis le début de la crise pour sauver l'apprentissage. Selon un plan détaillé début juin, les aides pour ce secteur coûteront environ un milliard d'euros.

Outre l'apprentissage et les contrats de professionnalisation, Bruno Le Maire a rappelé une dernière mesure pour lutter contre le chômage à venir des jeunes. Il s'agit de la réduction du coût de leur emploi. Point sur lequel il assure travailler main dans la main avec les partenaires sociaux.