Developpement agricole et domination: le cas des saisonniers agricoles du Souss.

Nous saluons la Confédération Paysanne pour la qualité de son engagement et de son travail d'analyse des consquences de la Politique Agricole Commune sur la situation des salariés agricoles saisonniers.

Dans la cadre du programme "Agriculture paysanne et travailleurs saisonniers migrants", des études de terrain ont été menées, qui mettent en lumière la situation des travailleurs agricoles, petits paysans ou salariés journaliers et saisonniers, en prise aux rapports de domination établis par la logique du développement agricole productiviste et libérale, qui institue la destruction et la négation des droits des travailleurs, afin de garantir l'accumulation du foncier et des profits dans les seules mains de grosses structures hégémoniques, nationales ou multinationales.

Le cas type des salariés agricoles saisonniers du Souss au Maroc révélé par un voyage d'étude de la Confédération Paysanne en 2013, s'il n'est pas (plus) analogue à la situation des salariés en France (qui ont eu, il ne faut pas l'oublier, la même condition sociale et les mêmes conditions de vie miséreuses avant la création de la Sécurité Sociale), constitue une représentation en creux de l'enjeux décisif que sont les institutions salariales dans le rapport d'emploi, pour tous les salariés.